Comment entretenir les voiles de son bateau de plaisance ?

Les voiles jouent un rôle primordial dans la navigation d’un bateau de plaisance. Un entretien régulier de celles-ci s’impose pour détecter toute déchirure ou dommage quelconque, afin de les maintenir en bon état de fonctionnement. De plus, il faut les laver régulièrement pour éviter les moisissures. Toutefois, quelques précautions doivent être prises pour ne pas les abîmer.

Les points à vérifier

Comme tout équipement à bord et composant essentiel d’un voilier de plaisance, les voiles doivent être vérifiées régulièrement afin de préserver leur bon état de fonctionnement. Il faut examiner les coutures, le drap et les drisses s’il n’y a pas d’une part, de déchirure ou endommagement et d’autre part l’apparition des moisissures.

En outre, il faut vérifier s’il y a de l’oxydation au niveau des œillets. De même, il faut assurer que les renforts de ris, le point d’écoute et les fourreaux de latte sont en bon état.

Le nettoyage des voiles

Le nettoyage des voiles fait partie de l’entretien des voiles. On peut nettoyer les voiles soit à la main soit en les trempant dans un mélange d’eau et d’un liquide spécial nettoyage.

Dans le premier cas, il faut disposer d’une surface large, bien nivelée et propre pour étaler la voile. Pendant l’étalage, la voile ne doit pas présenter de plis. Ensuite, il faut mélanger l’eau propre avec un nettoyant spécial dans un seau et commencer le nettoyage en frottant légèrement la voile avec une éponge. Puis, rincer la surface avec de l’eau et retourner la voile pour laver l’autre surface. Après le rinçage, on laisse sécher complètement la voile des deux côtés.

Dans le second cas, il faut disposer d’un grand bac pour tremper la voile. On doit laisser tremper la voile pendant 12 h au minimum, afin que le détergent dissolve complètement les moisissures et les tâches. Ce délai passé, on peut passer au rinçage et ensuite bien sécher la voile.

Pendant que les voiles se sèchent, on peut en profiter pour nettoyer son bateau de plaisance.

La réparation

Généralement, dans la navigation à voile, c’est la déchirure de la voile qu’on rencontre fréquemment. L’origine de la déchirure pourrait provenir soit de l’usure de la voile, soit d’un accroc ou d’un pincement durant la prise de ris. La réparation consiste soit à coudre si on a les outils nécessaires, soit on applique un rouleau adhésif ou une bande de tissus autocollants au niveau de la déchirure.

Procurer une voile gonflable pour nos voiliers ?
Sports nautiques à voile : planche à voile ou laser ?