5 techniques mentales pour améliorer vos performances

Visualisation

Publié le : 10 juin 20227 mins de lecture

Si vous êtes un athlète ou quelqu’un qui cherche à atteindre des niveaux de performance élevés dans un domaine donné, vous savez que l’aspect mental de votre quête est au moins aussi important que l’entraînement physique que vous effectuez. Les marathoniens comme les pianistes de concert ont besoin d’un mental d’acier pour atteindre les sommets de leurs capacités grâce à un entraînement acharné et à l’autodétermination. C’est d’autant plus important si vous n’avez pas d’entraîneur, de tuteur ou d’équipe pour vous aider à vous pousser à réussir. Voici quelques astuces mentales qui ont fait leurs preuves pour améliorer les performances dans le sport et dans d’autres domaines de la vie.

Visualisation

Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette technique, qui consiste à diriger votre énergie mentale vers une visualisation préparatoire du succès. Non seulement cela vous oriente vers l’objectif final en vous mettant en position d’atteindre ce que vous vous êtes fixé, mais c’est aussi une préparation essentielle, que vous visualisiez l’intégralité d’un parcours de triathlon sur lequel vous allez bientôt courir avec votre combinaison de triathlon, ou que vous visualisiez votre réussite lors d’une présentation professionnelle au bureau. Le fait de répéter mentalement les situations stressantes que vous espérez réaliser à votre niveau optimal peut amener votre cerveau à croire un peu que vous vous trouvez dans ces situations, et c’est là que l’efficacité de la cartographie mentale entre en jeu. Qu’il s’agisse d’anticiper les erreurs ou les difficultés, ou simplement de vous donner la confiance en vous pour aller sur le terrain et tirer le meilleur parti des compétences que vous avez acquises, la visualisation vous permettra d’obtenir des performances optimales grâce à la préparation mentale qu’elle implique.

Fixation d’objectifs

La fixation d’objectifs est considérée comme la principale source de motivation des athlètes et des personnes très performantes dans la société. Les scientifiques du sport ont, par exemple, identifié le besoin de micro et macro objectifs menant à un objectif d’entraînement final. Par exemple, il s’agirait d’un objectif quotidien, d’un objectif hebdomadaire, d’un objectif mensuel et d’un objectif final, à l’instar d’un entraînement pour un match, une course ou un événement dans lequel l’objectif final est d’obtenir une bonne place ou d’enregistrer un certain temps, un certain score ou une certaine position. L’importance de la fixation d’objectifs est largement associée à la motivation. Lorsque vous atteignez votre plus petit objectif, par exemple en partant courir le soir, vous pouvez vous offrir une petite récompense mentale sous forme de fierté et de réalisation de soi. Cela complète l’adrénaline et les endorphines naturellement libérées dans le cerveau après l’exercice et crée une habitude positive dans la mesure où vous associez l’entraînement et l’atteinte de petits objectifs à la satisfaction et au succès. Mettez cela à l’échelle, et vous aurez toute l’autodétermination dont vous avez besoin pour réussir.

Pensée rationnelle

Il existe une multitude de façons pour les artistes de s’écarter de la pensée rationnelle, parfois sans même s’en rendre compte. L’une des façons les plus courantes de commettre cette erreur est la superstition, qui est très répandue chez les athlètes et autres personnes très performantes. Que vous aimiez vous entraîner après un petit-déjeuner spécifique ou que vous ne vouliez pas monter sur scène sans votre porte-bonheur, il est inutile de se fier à ces idées, surtout si vous n’avez pas de porte-bonheur. Au lieu de cela, concentrez-vous sur une variante de la superstition qui détermine rationnellement une routine que vous connaissez bien et dont vous savez qu’elle est votre meilleure chance de réussite, quel que soit le domaine dans lequel vous concourez. Un régime alimentaire fixe, une bonne routine, un équipement utile ou votre musique de jour de match sont autant d’éléments importants pour les sportifs d’élite. Ce sont les repères mentaux qui peuvent vous aider à anticiper votre propre succès. Mais ne laissez pas ces idées rationnelles de routine se transformer en actions irrationnelles, dont certaines peuvent venir entraver vos performances sans que vous en soyez conscient.

Rompre avec les difficultés

Certains revers dans l’entraînement en vue d’une performance d’élite sont tout à fait inévitables, même si vous faites extrêmement attention à ne pas être écarté du succès par une négligence ou une blessure. Lorsque vous subissez un revers, la planification de votre retour à la performance de pointe ne doit pas tant consister à retrouver le plus rapidement possible l’endroit où vous étiez, mais à décomposer logiquement cette exigence par une planification patiente et le démantèlement des défis que vous êtes susceptible de rencontrer. Par exemple, une blessure qui vous empêche de vous entraîner pendant un mois peut être traitée de différentes manières, du désespoir au surentraînement qui vous fait reculer davantage après avoir compliqué votre blessure. Dans cet exemple, vous devez accepter votre blessure et planifier votre méthode pour vous en libérer. Aquagym, étirements, exercices sans port de poids, contrôle de l’alimentation, suppléments vitaminiques, vous pouvez faire beaucoup pour vous remettre efficacement d’une blessure ou d’un autre revers, mais il faut pour cela garder la tête froide et savoir relever les défis.

Techniques méditatives

De plus en plus d’athlètes trouvent un intérêt réel à la pratique de la méditation et du yoga. Dans le premier cas, il s’agit de la recherche d’un esprit détendu et dans le second, de l’actualisation de muscles corporels détendus et d’un état de fluidité. Diverses études recommandent ces pratiques aux athlètes, et d’autres études approfondissent encore l’état hypnotique ou de transe dans lequel vous pouvez être conduit et qui peut vous aider à réaliser de meilleures performances. Les études scientifiques ont donné des résultats fascinants en termes d’amélioration des performances grâce à l’influence exercée sur le cerveau lorsqu’il se trouve dans un état de vulnérabilité enfantine. Ou encore, les effets de recentrage et de réduction du stress de la méditation quotidienne, qui peuvent sembler incompatibles avec le mode de vie d’un athlète qui s’entraîne dur, mais qui, en fait, complètent leur besoin de mesures égales d’exercice et de repos, d’agilité mentale et de relaxation mentale. Si vous êtes à la recherche de pratiques qui vous aideront pendant vos temps morts, les techniques de méditation pourraient bien donner un coup de pouce à vos performances.

Profitez d’une journée inoubliable pour une excursion en catamaran au départ de Grande Anse d’Arlet
Où acheter les pièces nécessaires pour l’entretien de votre hors-bord Mercury Mariner ?

Plan du site