Méditerranée, Golfe du lion 2005

Estimation estivales des populations de Grands Dauphins dans le Golfe du Lion.
Stagiaire ENSAT – Sous le conseil scientifique de Pierre Beaubrun (CNRS-EPHE)

Résumé de l’expérimentation scientifique de cette mission :

L’objectif est d’effectuer un second recensement estival, cinq ans après le premier (par le WWF), des populations de Tursiops truncatus du Golfe du Lion.

Techniques et méthodologie

Techniques les plus communément utilisées : le transect de ligne et la photo-identification.

Les méthodes de la mission Tursiops 2005 ont été sélectionnées en fonction des 4 impératifs:

  • l’étendue de la zone de prospection à couvrir,
  • la durée imposée de la mission,
  • le nombre de bateaux
  • et les connaissances antérieures de l’écologie de l’espèce dans la zone.
  • 2 semaines ont été consacrées à cette étude, avec 35 individus recensés et 7 identifiés de façon certaine.

(…)Extraits du rapport EPHE/ENSAT/ dans la mission Tursiops 2005 organisée. Rédigés par C.Doly (stagiaire) sous la direction de P.Beaubrun.

La population de Tursiops du Golfe du Lion a connu des fluctuations durant les 50 dernières années : après avoir quitté le Golfe dans les années 60, le Grand Dauphin l’a peu à peu re-colonisé depuis 1982 (Renaud 2001, Renaud & al. 2002). Ce déficit a été analysé dans le cadre d’un projet tutoré de l’ Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Toulouse – ENSA – au cours de l’année universitaire 2004-2005. Il s’agissait de rechercher les pistes permettant de comprendre l’absence du Grand Dauphin dans le Golfe du Lion de 1962 à 1985 (Doly & al, 2005). Ces dernières études témoignent qu’il devenait indispensable, cinq ans après le premier recensement du Tursiops truncatus du Golfe du Lion, de disposer en 2005 d’une seconde estimation des effectifs afin de rechercher les tendances de cette population et d’étayer les travaux antérieurs (…)

Méditerranée, Golfe du Lion 2 et 3, 2006
Méditerranée, Golfe du Lion 4, 2007